Infos supplémentaires

Educateur canin diplômé affilié 4DOGS association, moniteur en club canin affilié CUN et CNEAC

On ne parle plus guère de dressage  mais d’éducation canine

  • Nos méthodes d’éducation sont ludiques et explicatives et surtout sans contrainte physique ou mentales.
  •  Elles sont basées sur un respect absolu de la hiérarchie et sur un renforcement  positif des bons comportements.
  • Pour pouvoir emmener votre animal partout, en ayant toujours le contrôle, vous devez lui enseigner les bases d’une éducation que nous appelons : « éducation canine familiale ».
  • Trop de maîtres imputent le manque d’obéissance à leur chien :   »C’est lui qui ne comprend rien, qui n’écoute pas, qui en fait qu’à sa tête… »
  • Pourtant mon expérience me la toujours prouvé, il n’y a pas de chiens bêtes, il y a juste des maîtres impatients…
  • Pour bien éduquer votre chien, vous devez apprendre à le comprendre.
  • Tout comme pour enfant, votre chiot doit connaitre les codes qui régissent notre quotidien, cela passera par la phase de socialisation:

Patience et vigilance avec le chien :

Nos villes d’aujourd’hui comptent de plus en plus de chiens qui les habitent, et paradoxalement de moins en moins d’endroits pour les sortir, et les faire gambader. Entre les passants n’aimant pas spécialement ces animaux qui souillent les trottoirs, les gaz d’échappement des bus vrombissants, les odeurs de reste de nourriture débordant des sacs poubelles jonchés sur les trottoirs et les autres congénères avec qui votre chien doit partager des territoires communs.

Mais les chiens des champs ne sont pas mieux lotis. Les coups de feu des fusils des chasseurs qui retentissent sur de grandes distances, le bruit des tracteurs qui réveillent votre chien en sursautant. Les chats errants qui courent à toute vitesse sur le chemin, ou les poules du fermier, qu’il entrevoit du portail, qui  réveillent son instinct de prédation. Le facteur, qui vient toucher votre territoire en déposant le courrier dans la boite aux lettres et qui repart sous les aboiements…

Complicité et confiance maître / chien:

Votre compagnon doit être parfaitement socialisé afin que ces situations du quotidien ne deviennent pas des sources d’ennui.

C’est à vous de continuer et d’entretenir cette socialisation inter et intra spécifique, qui a du être commencée par votre éleveur. La meilleure période pour l’enrichir de toutes ces expériences est dans ses 16 premières semaines de vie. Les recherches montrent qu’un chiot n’ayant pas eu assez des stimuli durant cette période, ne pourra une fois adulte, avoir un comportement social adapté que ce soit vis-à-vis des autres chiens ou bien vis-à-vis de l’homme.

Une fois votre chiot imprégné de toutes ces expériences, il va falloir l’éduquer pour que votre relation soit en interaction avec votre chien afin qu’il soit obéissant. Pour se faire, vous devrez apprendre à parler son langage et savoir l’utiliser à bon escient pour obtenir une obéissance sans faille.

La base de l’éducation transmise au chien

Voici les ordres de base qui vous seront enseignés à vous et à votre chien :

  • Le rappel au pied est la base d’une bonne éducation. Le retour au maître doit se faire dans toutes les circonstances, dans tous les endroits, il en va de la sécurité de votre chien et des personnes.
  • La marche au pied avec et sans laisse est essentielle pour que vous puissiez le sortir aussi bien en ville que de partager des ballades. En laisse, le chien ne doit ni tracter le maitre, ni faire le mort en se faisant tirer. En ballade, c’est à lui de vous surveiller, et non pas l’inverse.
  • Les positions d’attente courtes (debout, assis) et longue (couché) sont des ordres indispensables qui vous permettent d’immobiliser votre chien, lors d’une traversée de route, pendant une discussion avec un ami, ou bien chez le vétérinaire qui devra le manipuler.
  • En continuité des positions d’attente, il sera demandé au chien de ne « pas bouger », et ceci qu’il soit assis, debout, couché. Votre chien pourra vous regarder partir au loin et même attendre votre retour d’une absence prolongée ou vous n’étiez plus visible.
  • L’ordre «  pas toucher » est une obligation afin que vous puissiez interdire à votre chien de ramasser le bout de pain qui l’attire sur le sol, ou bien pour le prévenir qu’il ne doit pas aller renifler le congénère qui va passer à côté de lui…

Dressage,  apprentissage, éducation canine…

Une fois ces ordres acquis nous pouvons aussi vous proposer :

  • le rapport d’objet
  • le refus d’appât
  • les blocages
  • les sauts

Pour ceux qui prennent gout à travailler avec leur fidèle compagnon, nous dispensons également des cours en club canin de :

  • mordant sportif
  • obéissance
  • pistage
  • agility
  • sauvetage en mer

 

UNE QUESTION, UN CONSEIL?